Structuration chorégraphique du projet "Mer et Pollution" à l'école Jean Jaurès de Saint Pol de Léon. Dans le cadre d'un travail mené par les CE et les CM sur le thème de "Mer et Pollution", nous intervenons sur une vingtaine d'heures. Et nous aidons les élèves à représenter corporellement la mer, la dangerosité du plastique et l'étouffement. Le thème n'est pas forcément réjouissant, mais les cours sont heureux. Tant mieux.

Initiation à l'art du mouvement et à la chorégraphie avec les enseignants et les élèves du lycée du Pors Meur de Morlaix
Dans le cadre de la réflexion que mènent les élèves d'ASSP (accompagnement, soins et services à la personne) sur le thème "se construire et s'ouvrir à l'autre", nous intervenons sur une vingtaine d'heures. Il s'agit de se promener dans l'art chorégraphique pour réfléchir avec les élèves à trois notions : l'évolution, la confiance, le doute/la certitude. A noter que le résultat de nos promenades hebdomadaires sera présenté au Roudour (St Martin des champs) le 10 mars 2016.

Parcours artistique avec les étudiants de l'IUT de Morlaix section GACO ART
Le parcours pédagogique proposé par Juliette Gauthier aux étudiants est inspiré d’une partie du parcours pédagogique de l’école internationale de théâtre Jacques Lecoq.
Il s’agit de confronter les étudiants à différents éléments essentiels du monde qui forment ce que Jacques Lecoq appelle un « fond poétique commun ». Ces éléments peuvent être les couleurs, les matières, les rythmes animaux, les sons, les mots. Autant d’éléments du monde qui sont déposés en chacun d’entre nous à notre insu et depuis toujours et qui, lorsqu’on les évoque et convoque, créent des dynamiques qu’il est intéressant de projeter hors de soi pour créer.
Novembre 2015 : nous évoquons les couleurs

Initiation à l'art du mouvement avec les enseignants et les élèves de l'école du Sacré Coeur de Guiclan
Dans le cadre du travail que l'école va effectuer pendant deux années sur le thème du corps, la compagnie intervient par la biais de Juliette et Marine. Il s'agit dans un premier d'éveiller les enfants à une gestuelle représentative d'une émotion, d'une énergie, d'une posture. Dans un second temps, cette initiation sera mise au service d'un travail de correspondance et les enfants chercheront comment représenter avec leur corps et dans l'espace l'énergie d'un tableau.
A noter que la compagnie formera également les enseignants : transmettre aux élèves c'est bien ; transmettre aux adultes qui travaillent auprès des élèves année après année c'est très bien aussi.